Astuce Quick Sampler 1ère partie

Notez l'article

Bonjour à tous, je vous livre dans cet article intitulé “Astuce Quick Sampler 1ère partie” une méthode que j’utilise pour travailler avec le Quick Sampler de Logic Pro X.

Mon objectif est de vous faire découvrir concrètement des méthodes d’exploitation de ce merveilleux outil, évolution de Logic Pro X qui permet de travailler le sampling de manière intéressante.

1ère partie…

Je prévois de faire plusieurs articles sur le Quick Sampler que j’adore, vous l’aurez compris, et de les scinder en plusieurs parties pour éviter d’avoir des articles trop longs !

Pour résumer, aujourd’hui nous allons voir comment se crée avec une efficacité redoutable une banque de sonorité de batterie en exploitant le moteur du Quick Sampler.

Bonus !

Dans cet article je présente un logiciel que j’utilise beaucoup, il s’agit d’AudioFinder de Iced Audio. 

J’utilise ce couteau suisse de l’audio dans mon exploitation de sample en complément avec Quick Sampler.

Entrons tout de suite dans le vif du sujet…

Fichiers Wave et consort…

Nous avons tous dans nos disques durs des tonnes de fichiers audio provenant de banques de sons que nous avons achetées.

Un exemple très simple. Comme vous le savez, je suis utilisateur des banques de sons de Native Instruments. Dans les banques de Komplete Kontrol, il y a maintenant les Maschine expansion. Ces banques, créées à l’origine pour Maschine, ont l’avantage de bénéficier de samples de qualité au format wav.

Dans cet article je vais utiliser ces fichiers wav pour fabriquer dans le Quick Sampler une banque facilement utilisable et exploitable dans tous les styles musicaux.

Au commencement

Pour tirer pleinement partie de la banque de sons que je souhaite créer, je vais d’abord utiliser AudioFinder pour scanner les échantillons de la banque au format Wav.

L’objectif de cette analyse est d’avoir une liste des fichiers dans AudioFinder avec la détection de la note de l’échantillon.

Eh oui, comme je le dis souvent, j’aime accorder les sonorités de batterie entre elles et surtout travailler avec des banques dans la gamme musicale de mon projet.

Une fois cette analyse effectuée, je vous rassure, cela est très rapide, commençons par la fabrication avec le Quick Sampler.

Etapes de fabrication:

  • Analyse des fichiers wav par AudioFinder comme dans l’image ci-dessous
Iced Audio
Analyse avec iced Audio
  • Démarrer un projet Logic vide avec une tranche instrument logiciel et charger un Quick Sampler
  • Sur la photo ci-dessous, j’affiche en mode split screen Logic Pro X et Audio Finder
Logic Pro x AudioFinder
Affichage Split Screen

Le but étant de se faciliter la tâche au maximum.

  • Prendre le premier fichier wav et le faire glisser dans la fenêtre du quick Sampler comme ci-dessous.
Quick sampler Drag Drop
Glissez déposez du fichier audio de Iced Audio dans Le Quick Sampler

Attention, on dépose le fichier sur la partie droite et non pas sur la partie gauche. Cela est très important pour la suite.

  • On vérifie la détection de la note importée si besoin, on ajuste la note pour avoir la même correspondance que dans AudioFinder.
Accordage
Vérification de l’accordage

L’avantage de travailler ainsi: le fichier est accordé et mappé sur les notes du clavier de façon à ce qu’il corresponde à la note réellement jouée.

C’est une astuce qui vaut de l’or de mon point de vue car on peut facilement jouer sur la tessiture du clavier pour pitcher le son et l’accorder à différentes compositions.

Sauvegarde

Enregistrer le preset et léchantillon
Enregistrement de la preset et de l’échantillon
  • Maintenant on sauvegarde le preset fabriqué dans l’arborescence de Logic Pro X
    • La preset et l’échantillon seront sauvegardés dans le dossier : Audio Music Apps -> Plug-In Settings -> Quick Sampler
    • Libre à vous de créer une arborescence qui corresponde à votre besoin.
  • Vérifier l’enregistrement du preset et de l’échantillon dans le dossier.

Voilà mon exemple :

Arborescence Quick Sampler
Arborescence de presets et de samples avec Quick Sampler

Les avantages

En ayant créé la banque de sons ainsi, vous pouvez en bénéficier dans chacun des projets de Logic Pro X ce qui est un atout considérable et un gain de temps précieux pendant la phase de composition musicale.

Un autre avantage est l’utilisation transversale de la banque de sons. Comprenez par là que votre banque ainsi créée est exploitable en dehors du style musical pour lequel elle a été conçue. Par exemple, pourquoi ne pas utiliser des samples de batterie hip-hop dans une composition de musique française ?

Vous l’aurez compris, les avantages sont multiples et le fait d’avoir accordé les sonorités de batterie apportera une souplesse et une puissance de travail extrêmement importantes.  C’est une plus-value non négligeable lorsque l’on veut composer rapidement et efficacement avec une grande qualité.

En conclusion pour cette article Astuce Quick Sampler partie 1

Attention tout de même à ne pas rêver. Oui, je vous fais tomber de votre nuage… Comprenez bien que ce travail peut-être long et fastidieux. A vous de savoir le mettre en place avec discernement. Par exemple, je prends tous les jours à peu près 1h de temps pour réaliser ce type de banque. De mon point de vue c’est plus productif que d’avoir passé la journée entière à créer la banque.

Je fais ce travail pour me faire gagner du temps lorsque je compose. Car un élément important dans la réalisation de musique, c’est de bien connaître les banques de sons que l’on utilise afin de poser des idées rapidement sans perdre de temps c’est une des forces de Logic Pro x. 

En conclusion, faites votre propre expérience, expérimentez et adaptez le processus à votre besoin.

Musicalement Francis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com