Comment être efficace sur Logic Pro X

Francis

Francis

Compositeur ⎜ Ingénieur du son ⎜ Sound Designer

 

Composer une chanson avec Logic Pro X un rêve inaccessible? Je vous livre quelques-uns de mes secrets !!! Ou plus simplement comment être efficace sur Logic Pro X.

Par où commencer ?

Pour répondre à cette question, je vais explorer différents aspects de Logic Pro X avec des exemples concrets.

  • Le paramétrage ou comment bien régler Logic Pro X pour aller à l’essentiel.
  • Les outils: vos compagnons pour gagner du temps.
  • Les raccourcis clavier ou comment bien connaitre le logiciel
  • Les processus d’aide à la composition.
  • Les modèles pour ne plus perdre de temps.
  • La bibliothèque: elle vous sera bien utile.

Comment bien régler Logic Pro X pour aller à l’essentiel ?

Très simplement avec le paramétrage de Logic Pro X ! J’exclus de ce chapitre les réglages du moteur audio.

Trois paramétrages sont importants pour moi:

  • Les outils avancés
  • Gestionnaire de module
  • Surfaces de contrôle

Une fois les réglages effectués, on n’a plus à s’en occuper.

Démarrons avec les outils avancés

Comment être efficace sur Logic Pro X ? Avec le plus simple des réglages ! Il faut aller dans le menu principal Logic Pro X ➞ Préférences ➞ Outils avancés…

Gagner du temps avec le Menu Les outils avancés...
Menu Les outils avancés…

Lorsque la fenêtre s’ouvre, cocher toutes les cases pour sortir du mode basic et bénéficier de toutes les fonctionnalités.

Gagner du temps avec la Fenêtre Outils avancés
Fenêtre Outils avancés

Exploiter le gestionnaire de module !

Gagner en efficacité dans l’utilisation de Logic passe par la gestion des plug-ins, car à mon avis nous dépensons beaucoup de temps à charger des effets audio ainsi que des synthés virtuels.

Sur ce point-là, il n’y a pas de règle à proprement parler, plus du bon sens et votre propre expérience de l’ordre et du rangement de vos plug-ins.

Pour faire simple, il faut aller dans le menu principal Logic Pro X ➞ Préférences ➞ Gestionnaire de module…

Menu Gestionnaire de Module
Menu Gestionnaire de Module

Dans la fenêtre ci-dessous, vous allez pouvoir gérer vos plug-ins:

  • Exclure ceux qui ne sont pas compatible (oui c’est possible)
  • Créer des dossiers pour ranger par type vos plug-ins:
    • Dans l’image ci-dessous, 01 pré amp contient les pré ampli de chez UAD que j’utilise beaucoup.
  • Donner des noms personnalisés ou des abréviations à vos plug-ins pour gagner en visibilité dans la table de mixage.
La fenêtre gestionnaire de module
La fenêtre gestionnaire de module

Comment ça fonctionne ?

Simplement en faisant glisser le plug-in dans le dossier comme l’indique l’image ci-dessous.

Glisser les plug-ins
Glisser les plug-ins

Vous voulez créer votre propre dossier pour une exploitation simplifiée des synthés virtuels:

Comme dans l’image ci-dessous appuyez sur le bouton + , nommez votre dossier. Le gestionnaire classe les dossiers par ordre numérique et alphabétique. Je vous recommande d’utiliser la classification numérique surtout si vous avez besoin de ce dossier fréquemment.

Création de dossiers
Création de dossiers

Pourquoi donner un nom personnalisé ou une abréviation à un plug-in ?

Donner un nom personnalisé permet de retrouver le plug-in dans une liste importante. Personnellement je n’en suis pas fan…

Concernant l’abréviation, cela a un intérêt dans la table de mixage et dans l’inspecteur de tranche.

Comme dans l’exemple ci-dessous le synthé virtuel Omnisphere de chez Spectrasonics (un de mes synthés favori) a son nom coupé dans le slot d’insertion. En lui attribuant une abréviation dans le gestionnaire de module, exemple SP_Omni: SP pour Spectrasonics et Omni pour Omnisphere. Je gagne en lisibilité dans la table de mixage et dans l’inspecteur de tranche.

Abréviation Logic Pro X
Abréviation sans/avec

Conseil concernant les plug-ins Universal Audio !

Pour limiter les plug-ins que vous n’auriez pas achetés chez UAD au sein de votre carte son Apollo et dans Logic Pro X, il existe une opportunité supplémentaire d’exploiter uniquement les plug-ins que vous avez achetés.

Dans les settings de la console UAD, allez dans l’onglet plug-ins et appuyez sur HIDE devant chaque plug-in en Demo ou qui affiche Demo expired. Automatiquement ils n’apparaîtront plus dans la console UAD et dans le gestionnaire de module de Logic Pro X !

Et ma surface de contrôle ?

Vous êtes l’heureux propriétaire d’une surface de contrôle ou d’un clavier maitre qui fait office de surface de contrôle.

Plus simplement vous pouvez utiliser votre iPad pour piloter Logic Pro.

En ce qui me concerne j’utilise trois surfaces de contrôle dans Logic:

  • Une Artist Mix v2 d’Avid
  • Le clavier Komplete Kontrol de Native Instruments
  • Mon iPhone avec Logic Remote

Je ne vais pas rentrer dans les détails, juste vous informer où cela se paramètre car chaque appareil a son mode de configuration.

Menu Surface de contrôle / Configuration
Menu Surface de contrôle / Configuration…

Continuons avec les outils

Distinguons deux catégories d’outils comme indiqué dans l’image ci-dessous:

  • Ceux dans la barre d’outils encadrée en jaune.
  • Les outils de la fenêtre arrangement et de l’éditeur partition défilante encadrée en orange.
Barre d'outils et outils fenêtres
Barre d’outils et outils fenêtres

La barre d’outils configurable à souhait permet d’être enregistré pour tous les autres projets. Il n’y a pas d’outils meilleurs que d’autres. Votre flux de travail nécessitera peut-être des outils différents de ceux que j’affiche ici.

  1. Affichez la barre en utilisant le bouton en haut à gauche ou avec le raccourci clavier: ⌃⌥⌘T.
  2. Personnalisez vos outils en faisant un clic droit dans la barre ou un ⌃ clique gauche.
  3. Une fenêtre s’ouvre, cochez les outils nécessaires à vos besoins.
  4. Finissez en cliquant sur enregistrer comme valeur par défaut.
Sequence de réglage de la barre d'outils
Séquence de réglage de la barre d’outils

Les outils des fenêtres sont par défaut réglés pour afficher 2 outils:

  1. Clic gauche pour afficher le pointeur par exemple
  2. ⌃ clic gauche pour afficher un second outil

Pour afficher un troisième outil, allez dans le menu principal Logic Pro X ➞ Préférences ➞ Générales

Menu Générales
Menu Générales

S’ouvre le menu et dans la fenêtre Générales sélectionnez l’onglet Edition.

Regardez bien l’image ci-dessous et vérifiez bien les 3 points suivants:

  1. Bouton droit de la souris est assignable à un outil affiche trois outils dans les fenêtres de Logic
  2. A faire des réglages dans ce menu autant activer la zone de clic de l’outil fondu
  3. Vérifiez que partition défilante soit bien sélectionné à chaque fois que vous effectuerez un clic sur une région midi. L’éditeur partition défilante s’ouvrira automatiquement.
Séquence de réglage du mode Edition
Séquence de réglage du mode Edition

Le choix des outils correspond à votre flux de travail. Selon si vous composez ou enregistrez, la sélection des outils de la fenêtre d’arrangement ne sera pas la même, tout cela pour facilité votre travail.

Petites Astuces !

Pour les utilisateur du Trackpad il est possible d’activer la fonction Force Touch, encore une astuce pour gagner du temps.

  • Cliquez fortement sous un en-tête de piste ouvre le menu de création de piste.
  • Permet de créer des marqueurs à la position de la tête de lecture en cliquant fortement.
  • Toujours en cliquant fortement sur le nom d’une région permet de la renommer.
  • Et un des plus utile, dans l’éditeur partition défilante, si vous appuyez fortement sur une note elle s’efface.

Le raccourci T utilisé dans la fenêtre arrangement affiche la liste des outils utilisables par la souris. J’utilise souvent le raccourci G (Outil colle) afin de coller deux régions entre elles dans la fenêtre d’arrangement. Idem dans la fenêtre de partition défilante où j’utilise beaucoup le raccourci B (outil pinceau) pour écrire rapidement des patterns rythmiques. Je vous invite ici à consulter une vidéo détaillant l’outil…

Les Raccourcis clavier

Il existe une multitude de raccourci clavier dans logic sachant que l’on peut définir ses propres raccourcis.

Les Basiques (sans vous reparler de lecture, stop et enregistrement):

  • X affiche la table de mixage
  • P affiche l’éditeur partition défilante
  • N affiche l’éditeur de partition
  • D affiche l’éditeur d’événement
  • Y affiche la bibliothèque
  • O affiche le navigateur de Boucles (Apple Loops)
  • G affiche la piste global
  • H affiche le mode piste masqué

Mes préférés dans la fenêtre d’arrangement:

  • ⇧ + barre espace démarre la lecture à la région sélectionnée
  • ⌘T coupe la région à la tête de lecture
  • ⌃< Rogne la ou les régions en dehors de la sélection ou des marqueurs
  • u enclenche le cycle sur la région sélectionnée
  • = inverse le cycle pour faire un saut, très utile pour vérifier l’efficacité d’un enchaînement entre deux parties.

Je ne peux pas tout lister dans cette article. Sachez que tout cela est configurable via la fenêtre ci-dessous en appuyant sur le raccourci ⌥K

Modifier raccourcis clavier

Les processus d’aide à la composition.

Structurez vos morceaux

Faites une structure du morceau. Utilisez les marqueurs pour structurer votre composition. Je ne vous apprends rien en vous disant que la musique est composé de couplets et de refrains. Là où cela devient intéressant c’est d’utiliser les marqueurs pour avoir des repères dans la composition. Combinez à certains raccourcis clavier, cela vous fera gagner beaucoup de temps.

Marqueurs Logic Pro X
Marqueurs comme aide à la structure

Outre le fait de vous donner des repères, avoir une structure permet aussi de travailler sur l’équilibre du morceau.

Si vous possédez un clavier étendu avec un pavé numérique, les chiffres de 1 à 9 vous permettront de positionner la tête de lecture au début du marqueur correspondant.

J’entends fréquemment dans les productions une intro qui dure 1 minute alors que le titre complet a une durée totale de 3 minutes.

Utiliser 1 tiers du temps total pour introduire le morceau, c’est trop long sauf si vous faites de l’Epic et que le titre est lié à un montage vidéo… Equilibrez chaque partie par rapport à la durée globale de la composition.

Tonalité de votre composition

Dans Logic Pro X on peut définir une tonalité pour la chanson que l’on souhaite composer, les avantages sont les suivants:

  • Visuellement savoir dans quel gamme est le projet
Gamme du Projet Logic
Gamme du Projet Logic
  • Accordage automatique des Apple Loops lors de la Pré écoute. Voir si la boucle matche avec la composition !
Accordage Apple Loops
Accordage Apple Loops
  • Bénéficiez du mode de quantification de la gamme dans l’éditeur partition défilante. Un avantage non négligeable pour toujours être juste dans votre composition. Réglez le sur une piste Midi et chaque nouvelle piste midi créée sera automatiquement configurée avec la même tonalité.
Logic Pro X quantification de la gamme
Quantification de la gamme

Les Modèles peuvent-ils m’aider ?

Bien sûr et moi même j’en suis fan ! Je vais vous citer plusieurs exemples:

  • Enregistrement d’un groupe pop rock.

Le plus simple sachant que les titres auront tous un section batterie, basse, clavier, guitare, chant est de créer un modèle ou est pré- réglée chaque piste avec les micros pré-ampli, les circuits casque etc…

  • Titre EDM, Deep House ou Trap…

Pourquoi ne pas se créer son propre modèle avec une structure des synthés, des effets pré chargés pour gagner du temps ? A vous de faire des variations de structure, de sons et de montage entre les différents titres…

  • Bloc note et sound design !

C’est une des façons de travailler avec les modèles qui me plait le plus. Poser une idée ne doit pas faire perdre du temps, autant avoir un modèle bloc-note prêt. Pour le sound design sculpter un son ça peut prendre du temps d’où l’idée d’avoir un modèle avec les outils adaptés. Encore plus intéressant si vous travaillez avec un modulaire, vous pourrez enregistrer en temps réel vos modifications et vous constituer de la matière sonore directement accessible via Logic Pro X.

Je vous recommande d’explorer les modèles déjà proposés par Logic Pro X et de concevoir vos propres modèles…

Pour créer votre modèle vous avez besoin d’un projet avec les plug-ins audio et midi, les synthés virtuels pré chargés pour enregistrer votre modèle allez dans le menu principal ➞ Fichier ➞ Enregistrer comme modèle.

Concernant la bibliothèque…

La bibliothèque propose par défaut une multitude de patch prêts à l’emploi aussi bien pour l’audio que pour l’exploitation de synthé virtuel.

Vous pouvez créer votre propre collection de patch. Comme ceux que je vous propose dans les banques EXS24.

Un patch est une chaine d’effets sur la tranche audio ou instrument virtuel. Au-delà de cet aspect, les réglages et effets utilisés sur des auxiliaires via les bus seront aussi sauvegardés… Intéressant n’est-ce pas ?

Liste patch utilisateur

Voilà un exemple en format réglages de tranche de console pour la collection de synthés que j’utilise en format Nks.

réglages de tranche de console
réglages de tranche de console

Une dernière astuce pour la route !

Dans Logic Pro x définissez des étiquettes pour les entrées sorties de sa carte son. Un gain de temps précieux…

Cela se passe dans le Mixer ➞ Options ➞ Étiquètes E/S

Comme dans le gestionnaire de plug-ins vous pouvez définir des noms personnalisés ou des abréviations à vos entrées et sorties qu’elles soient mono ou stéréo…

Comment intégrer que tout ce que je vous montre dans cet article vous fera gagner du temps ?

La rapidité pour enregistrer une idée, le gain de temps dans l’édition midi ou audio… car oui j’ai fait l’impasse sur beaucoup de choses qui nécessiteraient un second article.

Comment être efficace sur Logic Pro X ? Avec l’expérience et le temps ce qui prenait une semaine pour composer un titre ne vous en prendra plus que trois jours grâce à la lecture de cet article, peut-être moins. Certes je ne parle pas de l’inspiration, cela justifierait un article sur ce sujet…