Film immersif : pur marketing ou expérience inoubliable ?

Accueil » Blog montage video » Film immersif : pur marketing ou expérience inoubliable ?
Table des matières

Il y a quelques années, le mot “interactif” était à la mode et mis à toutes les sauces, jeux vidéo etc, même les bébés devaient vivre une expérience interactive à travers leurs jouets. Désormais, le mot que les départements marketing de toutes les marques d’équipement vidéo adorent, c’est : immersif. Presque chaque année à Noël ? Tiens tiens… Une nouvelle technologie sort avec la promesse de rendre notre expérience de visionnage plus immersive qu’avant… Voir un film immersif, ça fait forcément rêver.

Mais avant toute chose, que veut dire immersif ?

Immersif vient du mot immersion, c’est le fait d’être plongé dans quelque chose. Là en l’occurrence dans le domaine du divertissement, on plonge dans un film immersif comme si on y était “pour de vrai”.

Réalité virtuelle, réalité augmentée, et maintenant réalité mixte avec les casques de réalité augmentée comme Hololens, tous ces concepts de contenu virtuel et d’interactivité sont de plus en présents dans notre quotidien. On est passé des simples manettes de Playstation aux casques de réalité virtuelle. Tout le monde a en tête cette image de quelqu’un avec un casque de réalité virtuelle – comme les célèbres casques VR (Virtual Reality) Oculus Rift ou encore HTC Vive – qui gesticule dans tous les sens. Visiblement, il est en immersion totale, ou presque, dans des mondes virtuels !

L’environnement virtuel est de plus en plus présent, et cette démocratisation de l’expérience d’immersion au sens large est une tendance forte depuis plusieurs années. 

On va s’amuser dans un escape game, on fait des visites virtuelles de musées, on va voir le samedi soir un film immersif en 3D dans la grande salle de l’UGC ou du CGR du coin, on passe un week-end au parc d’attractions Futuroscope pour être secoué dans ses simulateurs dynamiques (là clairement on ne pourra avoir les mêmes fauteuils à la maison !)… Bref, on a soif de sensations fortes !

Comment le mode immersif s’applique à la vidéo ?

Un film immersif c’est une expérience cinématographique qui tente de reproduire la réalité, donc dans laquelle on est plongé au plus près de la réalité avec nos différents sens. Évidemment, sur les 5 sens humains, la sensation d’immersion va surtout passer par l’ouïe et la vue.

Mais jusqu’où pousser l’expérience d’immersion ?

A-t-on vraiment envie de ressentir 100% du monde réel ?
Non, même si vous voulez vivre ce film immersif au plus près de la réalité, vous n’êtes sûrement pas enclin à sentir toutes les odeurs du film immersif, à être harnaché d’un dispositif haptique pour le toucher, et encore moins à ressentir certains goûts ! Sans parler des difficultés techniques que cela pose.

La vue tout comme l’ouïe, au niveau immersif, va passer par la 3D : on va voir en 3D, et le son immersif va venir de tous les côtés.

Tout cela reste très prometteur…

Pourquoi la réalité des prestations immersives est-elle décevante ?

Déçu par un film immersif ? C’est normal.

Tout cela ce sont de belles promesses, mais il faut voir la réalité en face : le résultat du film immersif est rarement aussi bluffant que ce que l’on nous vend.

Par exemple, peut-être que vous avez à la maison ce genre de télévision : Smart TV ou télé connectée, télé Full HD 4K, avec rétro-éclairage LED, ou les récents écrans incurvés… Les innovations marketing ne manquent pas pour vous vendre une expérience immersive !

Ou alors, peut-être que votre cinéma propose ces technologies : projections 3D IMAX, RealD 3D, Son Dolby Atmos ou Auro 3D, salle ICE, etc…

C’est facile de comprendre pourquoi les entreprises adorent ce genre de technologies : elles ont un effet “waouh” indéniable et sont très faciles à vendre aux consommateurs, même si on doit payer un surcoût non négligeable. Eh oui, car on adore tous vivre une expérience unique, une expérience sensorielle intense, avec son shoot d’adrénaline ! Alors la promesse d’un film immersif est forcément alléchante.

Mais selon moi, elles rentrent dans la même catégorie que les films en 3D, à savoir des innovations sympas mais complètement dispensables.

Est-ce que vous vous souvenez d’un film immersif où la 3D ajoutait réellement une réelle immersion à l’histoire, en dehors de quelques scènes prétexte pour justifier la technologie ? Et surtout, est-ce que vous êtes déjà sorti d’une séance de 2h en visualisation 3D sans avoir mal au crâne à cause des lunettes ?

Je suis prêt à parier que non, on est loin d’avoir touché la réalité. Sans parler de la galère si vous portez déjà des lunettes pour superposer les lunettes 3D, c’est agaçant au point de gâcher votre séance de film immersif.

D’ailleurs ce n’est pas un hasard si les séances de projection en 3D attirent de moins en moins de monde et que les gens reviennent aux séances en 2D. Les studios et salles de cinéma l’ont constaté et ne proposent plus un grand catalogue de films en 3D, sans compter que ce sont des investissements très chers pour les cinémas. Payer 50% plus cher pour être déçu par cette prétendue valeur ajoutée ? Non merci, même pour les cinéphiles, même pour voir nos meilleurs films.

Alors comment faire vivre une expérience immersive réussie ?

On a tous envie de vivre son meilleur film fantastique ou de science-fiction le plus intensément possible, à condition que cela reste naturel. Comment faire pour renforcer l’immersion par rapport à la 2D classique et retrouver l’ambiance de notre salle de cinéma ? Et du coup pour un film immersif, entre le son et l’image, quel est le meilleur levier pour une immersion la plus naturelle possible permettant de retranscrire la réalité au mieux ?

L’immersion visuelle par la vision 3D ? Et qu’en tant que monteur vidéo, ces technologies ne me concerne clairement pas. Filmer en 3D demande d’utiliser 2 caméras, ce qui coûte très cher et nécessite une grosse équipe technique. Et on l’a vu, le spectateur n’adhère plus.

Le son immersif est-ce possible ?

Oui surtout que maintenant nos logiciels de MAO comme Logic Pro sont prévus pour travailler le son immersif !

Comme moi si vous ne pouvez pas agir sur l’image, vous pouvez (et devez) agir sur le son pour créer des vidéos immersives. C’est à travers les ambiances sonores que vos films seront plus immersifs et qu’on va retrouver en partie l’ambiance de nos salles obscures. Le son stéréo à partir des années 50 était une invention innovante à l’époque et déjà un premier pas vers l’immersion, maintenant on parle de son surround 5.1 et même 7.1 pour une expérience toujours plus intense et immersive avec du son à 360°.

Certes, dit comme ça, ce n’est pas aussi impressionnant, ça fait moins baver d’envie les vidéastes, mais c’est la clé pour plonger votre spectateur au cœur de l’action que vous filmez et donner une ambiance de salle immersive.

Pour vous en convaincre, regardez 1917 ou n’importe quel autre film ou documentaires de guerre sans le son. Vous aurez du mal à croire que l’enjeu de la bataille en cours est important…

Pour créer des environnements immersifs efficaces, mieux vaut donc investir dans un Home-Cinéma avec des haut-parleurs de bonne qualité, de bonnes enceintes surround que d’acheter la dernière télé 3D dernier cri.

Les avantages de travailler le son ?

Et l’avantage, c’est que l’immersion audio est bien plus simple (et bien moins chère) à travailler en post-production !

Avez-vous oublié d’enregistrer le bruit des vagues pour votre vidéo de vacances ? Vous pouvez le télécharger sur internet et le rajouter à votre montage sans que personne ne s’en aperçoive.
Votre séquence du repas de famille du dimanche midi manque de vie ? Quelques bruits de couverts, le crépitement d’un barbecue en fond et le chant d’un oiseau dans l’arbre peuvent rattraper le coup.

D’ailleurs, avant d’investir dans du matériel vidéo qui pourrait vous coûter cher, demandez-vous si vous ne progresserez pas davantage en améliorant votre son. Pour un résultat à la hauteur des attentes des clients, pas besoin de céder au chant des sirènes des dernières nouveautés dernier cri. L’immersion sonore est la solution la plus simple et la moins onéreuse pour approcher la réalité et garder un super souvenir de son film immersif !

En conclusion de cet article !

Comme je le présente dans cet article, la réalisation d’un film immersif demande beaucoup de moyens pour un résultat pas forcément convaincant.
Cela n’empêche pas de travailler votre bande sonore pour donner une immersion à l’auditeur.
Si vous avez besoin d’un mix immersif, contactez-moi par mail et soumettez-moi votre projet !

J’aimerais bien avoir votre avis sur cet article, alors n’hésitez pas à me laisser un message dans les commentaires.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Notez l'article
5/5 - (1 vote)