Qu’est-ce que le mastering ?

Francis

Francis

Compositeur ⎜ Ingénieur du son ⎜ Sound Designer

 

Dans l’univers impitoyable de la musique, après avoir composé, enregistré et réalisé le mixage de votre titre ou de votre album, il existe une dernière étape qui s’appelle le Master.

Beaucoup ne savent pas exactement à quoi correspond ce terme. Je vais essayer de vous expliquer le plus simplement possible ce processus déterminant qui peut apporter la touche finale à votre réalisation musicale.

Imaginez

Que vous ayez réalisé plusieurs titres et que tous ont des niveaux de dynamique et d’égalisation différents…

Le Master et donc le mastering est la recherche d’un rendu sonore optimisé pour l’ensemble des titres afin de les homogénéiser pour avoir un album cohérent au niveau des volumes et de la couleur sonore. On parle dans ce cas d’une norme. Il en existe plusieurs dans deux catégories : le Master Musique et le Master Broadcast.

L’important 

Lorsque l’on parle de mastering est que le résultat doit pouvoir être écouté sur n’importe quel type d’enceintes, que cela soit des enceintes audiophiles, de sonorisation, domestiques, informatiques ou tout simplement votre casque d’iPhone, ou votre télévision OLED.

Avant de préparer le Master pour un vinyle, pour un CD, ou pour une plate-forme de téléchargement ou de streaming, il est important de bien comprendre les enjeux du mastering.

Bien souvent lorsque l’on regarde un fichier audio stéréo Masterisé professionnellement, on voit cela : 

Fichier Skrillex Bangarang

C’est dû à un phénomène apparu dans les années 2000 et que l’on appelle “la guerre du loudness”.

C’est la guerre !

On parle réellement de guerre depuis que les labels, à coup de décibels, essayent de faire rentrer un maximum de niveau dans une norme numérique qui ne peut pas dépasser zéro dB.

Ne nous attardons pas sur les choses qui font polémique…

Il existe deux façons simples de faire du mastering :

La première étant de façon numérique avec un ou des plug-ins.

La seconde étant de façon hybride, numérique et analogique, avec du matériel très haut de gamme.

En général 

Le mastering n’est pas là pour régler les problèmes de mixage.
Le but est de travailler sur la précision et le détails des fréquences et des niveaux pour que tout soit dans une norme de diffusion.

C’est est un travail de précision qui nécessite certes des outils de grande qualité, une acoustique irréprochable, un banc de monitoring calibré de façon très précise, mais surtout – et c’est la chose la plus importante – de bonnes oreilles ! En plus de ce travail de précision, un ingénieur de mastering axe son travail selon plusieurs critères :

  • Master norme musicale
    • Vinyle 
    • CD Glass master pour du pressage
    • pour les plates-formes de streaming exemple : Deezer, Spotify, Apple music…
  • Master norme Broadcast
    • Diffusion télévisuelle (PAD – prêt à diffuser de la télévision HD).
    • DVD – Blu-Ray.
    • Film pour le cinéma (analogique et numérique comme le D-Cinéma). Ces mastering spécifiques vont ajouter une étape d’encodage, de compression de données adaptée au format de diffusion, d’encodage de matriçage et l’ajout de métadonnées…

Chacun de ces mastering est propre au format et au marché auquel il correspond.

Prenons un exemple très simple concernant le mastering pour CD ou pour des plates-formes de streaming. Dans ce cas, il est important d’inclure dans le fichier audio un code nommé ISRC.
Ce code ISRC est le système d’identification international de votre morceau. Il n’est pas obligatoire, mais fortement recommandé.

Vous vous demandez certainement comment passer de l’étape de mixage à celle du mastering ?

Une des choses à faire concernant le mastering est d’avoir un niveau de mixage raisonnable. En général on recommande d’envoyer des fichiers qui sont mixés à -6 dB, donc évitez de compresser et/ou de limiter le bus master de votre mix.

Le plus important est d’avoir de la marge. régulièrement je reçois des fichiers qui sont mixés et qui ont été normalisés. Comprenez bien que faire un mastering dans ces conditions n’est pas possible. Pourquoi ?  Parce qu’il n’y a aucune marge possible pour le traitement et la mise à niveau des différentes pistes de l’album.

Voilà mes conseils pour préparer votre séance de mixage pour un mastering stéréo :

1: Un mixage équilibré sans trop de compression et qui ne soit pas trop agressif dans les aigus.

2: Le niveau maximum de vos fichiers ne doit pas aller au-delà de -6 dBFS.

3: Vos fichiers doivent avoir la même fréquence d’échantillonnage (44,1kHz, 48kHz, 88,2 kHz, 96 kHz…).

4: Une résolution de 24 bits. Si vous travaillez en 32 bits, dites-le moi. Il me faudra faire une conversion appelée Dithering.

5: Le format de vos pistes en wav ou aiff. Evitons le format MP3 qui est compressé. 

6: Les morceaux doivent avoir une amorce au début et à la fin (un blanc).

7: Nommez vos fichiers ainsi : N° de piste – Artiste – Nom du morceau.

8: Pour préserver votre fichier lors de l’envoi par internet, faites un fichier Zip.

9: Rédigez un document texte ou pdf ou Evernote contenant:

  • Votre code ISRC
  • Titre de la piste
  • Nom de l’artiste
  • Titre de l’album
  • Le nom du compositeur,
  • Le mom de l’auteur,
  • Numéro de la piste,
  • Genre,
  • Editeur,
  • Label

(Pour obtenir vos codes ISRC afin de garantir l’identification et la protection de vos morceaux, faites une demande sur le site de la SCPP)

Stems Mastering ?

Et pour celles et ceux qui voudraient faire un mastering à partir de Stems (Les fichiers Stem sont un ensemble de fichiers audio contenant un morceau séparé en quatre éléments musicaux : par exemple le groupe de batterie, le groupe de basse, le groupe d’harmonie et le groupe mélodie. ou aussi par famille musicale: le groupe de batterie, le groupe de basse, le groupe de guitare et le groupe vocal…), les consignes ci-dessus sont les mêmes sauf que je reçois les pistes Stems mono ou stéréo.

Elles sont nommées par catégorie, par exemple :

Stem Drums – Nom du morceau – Artiste

Je ne vais pas détailler les méthodologies de travail pour le mastering dans cet article.

Comme c’est le mois du Mastering, je vous invite à découvrir ce que cela apporterait à votre mixage grâce à mes offres promotionnelles …