Pas d’offre actuellement, mais restez informé(e) en souscrivant à ma “Newsletter“.

Découvrez les offres du Black Friday !

Découvrez les offres de Noël !

Francis BACONNET
Création Multimédia

Le navigateur ARC, va-t-il ringardiser Chrome ?

Blog web et internet » Le navigateur ARC, va-t-il ringardiser Chrome ?
Table des matières

Surfer, explorer le web, et donc utiliser un navigateur web est devenu aujourd’hui un des gestes les plus courants de notre vie.

Et comme plus de 64% des utilisateurs, votre navigateur actuel est certainement Google Chrome (selon les dernières statistiques de Statcounter en décembre 2022), mastodonte parmi les navigateurs web.

Mais honnêtement, y avez-vous remarqué beaucoup de changements depuis quelques années (c’est d’ailleurs valable pour les autres principaux navigateurs internet comme Mozilla Firefox, Microsoft Edge ou Safari) ? 

On est tellement habitué à son ergonomie et ses fonctionnalités qu’on n’y prête même plus attention : la barre d’URL et de recherche en haut, juste en dessous votre barre de favoris, mais surtout… Votre collection d’onglets ouverts en haut, qui s’allonge parfois sur des kilomètres… Vous visualisez ? Oui j’en suis sûr. On est tous pareils, à cliquer et défiler d’un onglet à un autre à la recherche de la fenêtre perdue…

Il était donc vraiment temps de faire quelque chose. Heureusement, différents navigateurs récents tentent de dépoussiérer tout cela, au point de commencer à reléguer Chrome au temps des dinosaures ! 

Nous avions parlé de Sidekick dans un article précédent que je trouvais déjà puissant et qui était devenu mon navigateur internet favori, mais là, je trouve que le nouveau navigateur Arc est encore un cran au-dessus. 

Pourquoi ? Je vais vous faire découvrir 11 fonctionnalités très pratiques, mais rien que pour la dernière (oui je garde toujours le meilleur pour la fin !), je l’adopte tout de suite !

Mais d’abord, quelle est l’origine du projet Arc ?

Le navigateur Arc a été créé par l’équipe de The Browser Company qui a pour but de révolutionner l’usage du navigateur en le transformant – quasiment – en un système d’exploitation pour le web. 

Pour cela, l’équipe va s’appuyer sur un design poussé et une expérience utilisateur la plus optimale possible. Le but est d’en faire un système simple, personnel et beau !

En parlant de l’équipe, elle n’est composée que de A-players : ex-cadres de Tesla, Pinterest, Instagram, Slack, Amazon… rien que ça ! Si on ajoute à cela une levée de fonds de 17 millions de dollars, on peut raisonnablement penser que le navigateur Arc a tout pour devenir un succès !

Actuellement en version bêta, intéressons-nous à ses nouvelles fonctionnalités déjà implémentées, qui sont autant d’atouts prometteurs pour la suite du projet.

Une ergonomie pensée pour l’organisation et la simplicité

Sur Chrome, tout se passait en haut : barre de recherche, onglets, favoris… Sur le navigateur Arc, c’est dans une barre latérale à gauche. Jusque-là, rien de révolutionnaire me direz-vous, mais vous allez voir que l’ergonomie est beaucoup (mais alors beaucoup) plus poussée, avec :

  • Une organisation de vos onglets en 3 niveaux d’importance :
    • Pour les onglets que vous utilisez en permanence (Gmail, Whatsapp, etc.), vous pouvez les épingler sous forme d’icônes en haut de la barre latérale. Affichés en permanence, un clic dessus suffit pour voir vos derniers messages ! Sur Sidekick, cela existe aussi (appelés les Apps). C’est une fonctionnalité à laquelle j’ai très vite pris goût tellement cela fait gagner du temps. Plus besoin d’ouvrir un nouvel onglet à chaque fois, ou rechercher un onglet noyé parmi les autres en haut.
    • Vos favoris, organisés sous forme de dossiers. Là, rien de plus classique.
    • Et vos onglets “jetables” : tous les nouveaux sites web que vous ouvrez s’affichent ici. Après, que deviennent-ils ? À vous de décider. Vous les trouvez intéressants et vous voulez y revenir ? Glissez-les tout simplement soit dans vos favoris, soit en onglet épinglé. Mais si vous n’en avez plus besoin, vous ne pensez pas forcément à les désactiver. Mais désormais le navigateur Arc est là, et les supprime automatiquement (ou les archives plus exactement) pour qu’ils ne polluent plus votre navigateur au bout d’un certain temps 12h, 24h… À vous de décider.
  • Différents workspaces pour mieux vous organiser : Certains de vos onglets sont à vocation perso, d’autres à vocation pro, ou liés à certains thèmes ou projets. Le navigateur Arc vous permet de créer autant de workspaces que vous le souhaitez, avec une personnalisation très poussée (logo, couleurs…) selon vos préférences. Passez facilement d’un workspace à un autre et de fait, vous retrouvez uniquement les onglets qui vous intéressent. C’est aussi une des fonctionnalités de Sidekick, à laquelle on s’habitue très vite, croyez-moi !

Retrouvez toutes vos extensions Chrome

Le navigateur Arc est construit à partir du moteur open source Chromium, tout comme Chrome ou Sidekick. De ce fait, tous vos plugins Chrome sont compatibles, pas de panique !

Mode focus

Vous avez besoin de travailler et d’être concentré, alors sus aux notifications qui vous distraient !

Le mode focus du navigateur Arc coupe toutes ces alertes sonores ou visuelles, bips, pop-ups…

Stop, stay focus ! Essayez-le, vous verrez votre productivité augmenter, j’en ai déjà fait l’expérience aussi avec Sidekick.

La fonction Picture in Picture

Personnellement j’utilise beaucoup la fonction Picture in Picture du navigateur Arc. Mais c’est quoi ce mode PiP exactement ?

Eh bien, il s’agit de la petite fenêtre vidéo, ou le mini-lecteur audio, qui reste affiché devant les autres onglets, même si vous n’êtes plus sur Youtube, ou Spotify par exemple. C’est vraiment top, par exemple pour rédiger une transcription à partir d’une vidéo Youtube, ou écouter de la musique tout en naviguant sur le web, sans avoir à retourner tout le temps sur l’onglet de Youtube ou Spotify.

Little Arc

Késako ? Encore un petit truc très pratique à mon goût. Imaginez que vous travaillez sur Word, ou Notion, ou tout autre logiciel, et que vous cliquez sur un lien.

Que se passe-t-il d’habitude ? Cela va ouvrir un navigateur, et une nouvelle fenêtre apparaît pour afficher votre page web. Eh bien désormais, ce sera une simple fenêtre Little Arc qui va s’afficher en pop-up, un peu à la manière d’un aperçu.

Beaucoup plus léger, n’est ce pas ? Encore une fois, tout cela pour ne plus polluer inutilement votre navigateur. Arc est un pro du ménage !

Split View

Cette fonctionnalité bien connue des utilisateurs de Mac permet d’afficher plusieurs fenêtres en parallèle les unes à côté des autres.

C’est très pratique notamment quand on veut faire du copier-coller d’un onglet à un autre sans avoir à cliquer à chaque fois sur l’onglet en question, ou comparer 2 pages web. Cette fonction n’est pas une exclusivité du navigateur Arc, Sidekick le propose aussi (mais en version payante malheureusement).

La barre de commande

Le navigateur Arc possède une barre de commande extrêmement puissante, un peu comme Spotlight sur Mac, qui permet d’accéder à un nombre quasi illimité de commandes (et de leurs raccourcis, pour les amateurs de productivité) : chercher dans les onglets, activer une extension, accéder aux téléchargements, ouvrir un nouveau easel (what ? petit teaser…) et évidemment faire une recherche Google, etc…

La Library

Le navigateur Ark possède une librairie qui regroupe en un même endroit de nombreux dossiers, fichiers de votre desktop, screenshots etc…

Ce qui peut être très pratique car vous n’aurez plus besoin forcément d’ouvrir votre gestionnaire de fichiers. Par exemple, si vous uploadez un fichier de Gmail, vous pouvez ensuite tout simplement le glisser / déposer tout de suite dans le dossier adéquat. Mine de rien, c’est un gain de temps non négligeable !

la fonction Boost

Cette fonctionnalité va peut-être plus intéresser ceux qui aiment le code, et comprennent un petit peu le CSS.

Cette fonction permet de personnaliser des sites web facilement avec l’ajout de petits scripts. Les vidéos shorts sur YouTube ou Facebook vous ennuient (ou soyons honnêtes, sont trop addictives dès que vous y mordez) ? Eh bien vous pouvez les retirer tout simplement et ne plus jamais les voir. Et voilà, plus de tentations !

Un peu plus gadget, mais vous voulez vous sentir président de la République ? Un petit tour vers le site web de l’Elysée, remplacez Emmanuel Macron par votre propre nom, et le tour est joué !

Bloqueur de publicités

Le bloqueur de publicités uBlock Origin est intégré au navigateur Arc par défaut.

Alors qu’aujourd’hui nous sommes envahis de pubs sur de nombreux sites internet, un bloqueur déjà intégré est donc le bienvenu !

À noter qu’au niveau de la protection de la vie privée, le navigateur Arc semble pour l’instant dans les standards du web actuels (moins bien que Brave donc, qui est vraiment le navigateur de l’utilisateur exigeant en termes de vie privée).

Easel

Et voici enfin ma fonctionnalité préférée (au point que même s’il n’y avait que celle-ci, ce serait mon navigateur par défaut), fin du suspense ! 

Les easels, qu’est-ce que c’est ? C’est un genre de tableau, dans lequel on va intégrer des captures d’écran extraites de différents sites (vous avez dans le navigateur Arc une icône appareil photo exprès pour cela). 

Alors vous allez me dire, Jamy, en quoi est-ce révolutionnaire ? Copier des screenshots dans un Google Docs, je le fais déjà !

Ce n’est pas un tableau comme les autres… J’y vois 4 super fonctions :

  1. Ces screenshots sont dynamiques, c’est-à-dire qu’un lien s’affiche lorsqu’on survole dessus avec la souris, sur lequel vous pouvez cliquer pour accéder au site en question.
  2. Sur chaque screenshot vous avez un petit bouton Play qui permet de mettre à jour ce screenshot. Par exemple, vous faites une capture d’écran du cours d’une action, le lendemain, appuyez simplement sur play et vous aurez son nouveau cours. Cette fonction est vraiment très utile pour faire de la veille.
  3. Vous pouvez enrichir ce tableau en dessinant, en mettant des flèches, en ajoutant des titres, des remarques, bref il est personnalisable à souhait.
  4. Vous pouvez le partager pour en faire un document collaboratif ! Il suffit de transmettre le lien de cet Easel pour le partager, en public ou en privé.
Easel du navigateur ARC

Comment installer le navigateur Arc ?

À l’heure où cet article est écrit, le navigateur Arc est en version bêta, et pour l’instant uniquement sur Mac OS, mais amis de Microsoft, réjouissez-vous, il est bientôt prévu aussi sous Windows.

À ce stade, le nombre d’accès à ce navigateur est encore limité, il faut aller sur ce lien, et entrez votre adresse mail pour être mis sur liste d’attente. Patience donc…

Pour celles et ceux qui ne le sont pas, je peux vous donner un code d’accès au navigateur ARC ! 

Mettez un commentaire super sympa sur cet article et je reviendrai vers vous par mail avec le code de téléchargement…

Pour l’instant, la version bêta est gratuite mais je ne peux affirmer que certaines fonctionnalités ne seront pas payantes ultérieurement, comme c’est le cas sur Sidekick.

Conclusion

Pour terminer cet article, toutes ces fonctionnalités font que le navigateur Arc est très prometteur, et gageons que l’équipe va continuer à l’améliorer et qu’on verra rapidement augmenter sa part de marché dès qu’il sera sorti officiellement, et figurer parmi les meilleurs navigateurs modernes.

Trop parfait ? Bon, je vais essayer de trouver un défaut à ce navigateur Arc… À vrai dire je n’en ai trouvé qu’un : il consomme pas mal de mémoire RAM par rapport à ses concurrents. Mais j’imagine que c’est probablement un point sur lequel travaille déjà l’équipe de développeurs.

Et vous, quel est votre navigateur actuel et avez-vous déjà eu l’occasion de tester le navigateur Arc (ou d’autres navigateurs alternatifs comme Sidekick par exemple) ?

Qu’en pensez-vous, seriez-vous prêt à changer de navigateur ?

Parmi les 11 fonctionnalités citées, quelle est votre favorite sur ce navigateur alternatif ?

J’ai hâte de lire vos remarques en commentaires !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Notez l'article
5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envie d'aller plus loin en rejoignant Francisbaconnet.com ?

En vous inscrivant à mon bulletin d’information, vous consentez à ce que Francisbaconnet.com collecte vos données en tant que responsable de traitement afin de vous adresser des communications par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour exercer votre droit d’accès, de rectification ou de suppression, veuillez consulter ma politique de confidentialité.

WANT TO GO FURTHER AND JOIN FRANCISBACONNET.COM?

By subscribing to my newsletter, you consent to Francisbaconnet.com collecting your data as data controller in order to send you electronic communications. You may unsubscribe at any time. To exercise your right of access, rectification or deletion, please consult my privacy policy.